Coronavirus, réveillez-vous!

 Un jour, je saurai moins et alors j’ouvrirai les yeux

Octavio Paz

Réveillez-vous! Réveillez-vous! Ces exclamations commencent beaucoup de publications que je vois apparaitre sur les réseaux sociaux.

Coronavirus, je n’aurai jamais cru apprendre cela

unsplash-logoAdli Wahid

 Nous sommes si nombreux à nous contenter d’avancer un pied devant l’autre, sans même nous étonner de ce petit miracle matinal.

Michel Serres

J’étais à l’extérieur du bureau, dans un autre lieu que celui qui est habituel, deux cents kilomètres de mon lieu de travail habituel. Nous étions plutôt coupés du monde, avec quelques collègues, lorsque les rumeurs de confinement sont arrivées. Être dans ce bureau, déconnecté du monde, je recevais les nouvelles comme des coups de massue. Je n’avais pas suivi les débuts en Chine. J’évite les nouvelles; elle me crée du stress en général.

La crise du coronavirus : une tempête spirituelle ?

Deux erreurs. 1. Prendre tout littéralement. 2. Prendre tout spirituellement.
Blaise Pascal

Et soudain, le monde s’arrêta ; les rues se videraient, les centres commerciaux fermèrent leurs portes. Tout s’arrêta. Une vie sans nos routines commença.

On pourrait se croire dans un film de science-fiction de Stephen King. Et pourtant, cela se déroule aujourd’hui, dans nos vies.

Cette situation est unique : s’arrêter.

Le silence; ce révélateur de l’essentiel

« Le silence est la réponse des sages. »
— Euripide

J’aime le silence de la vie.
Le silence dans ma tête lorsque je touche au moment présent.
Le silence d’un amour ou d’une amitié qui ne s’exprime que par peu de mots.
Le silence de la vie lorsqu’elle m’offre toutes les possibilités.