Mettez mes conseils à la poubelle

unsplash-logoElijah O'Donnell

Ne demande jamais ton chemin à celui qui le connaît. Tu risquerais de ne pas pouvoir t’égarer.

Rabbi Nahman de Bratslav

J’ai donné des conférences il y a quelques mois. Ce jour-là, je donnais, une conférence ; un laïus court, une dizaine de minutes. C’était une nouvelle conférence. Du nouveau naît parfois un stress : cela peut avoir du sens pour soi, mais pas pour ceux qui l’écoutent.

Dans ce dix minutes, je parlais de devenir soi simplement, très simplement. Une personne m’a demandé : après, le moment choc et prise de conscience de ta conférence, pourquoi ne t’attarde pas plus que cela aux solutions ?

Je n’ai pas de solutions pour vous. Pas de conseils ; peut-être vous partagez ma vie, mes visions, mes peurs et mes sorties de secours. Je peux vous raconter comment je m’en suis sorti, mais le reste ne fera pas de sens.

Un conseil est comme une pièce manquante d’un puzzle qui n’est pas le votre. Les solutions que je propose sont mes solutions, pas les vôtres. Une solution qui fonctionne pour moi peut être la plus grande des catastrophes pour vous. 

La seule vraie solution, la plus forte doit émerger de vous, juste de vous 

Nous vivons à une époque du prêt-à-penser et du prêt à réparer, le fast-food du développement personnel. Tout doit aller vite : la conscience, trouver le problème, trouver la solution, et vite passons à autre chose. Vite.

Sauf, que nous avons oublié plusieurs choses, pour beaucoup, qui sont à présent importantes à mes yeux : 

  • Nous avons une vie pour nous épanouir. Il a urgence à ne plus se presser. Le temps est le plus grand de mes alliés.
  • Nous n’avons pas à avoir honte de ne pas d’être parfait. le droit à l’erreur devrait être le premier droit humain 
  • Nous trouverons la solution à un souci/un problème dans le temps nécessaire à son émergence.
  • les solutions toutes faites sont des rustines sur des trous qui n’existent pas.

Plus le temps passe et plus j’aime faire le vide dans mes idées, dans ce que j’entends, je garde ce qui m’inspire, je vire ce qui est du pré mâché. Je jette ce qui m’arrange trop facilement et surtout je crée ma vie en fonction d’un droit : être humain, vrai et imparfait.

Mettez toutes mes réflexions à la poubelle aussi, faites naître les vôtres ; elles sont votre vérité.