Vous êtes déjà qui vous voulez devenir

unsplash-logoRowan Chestnut

Ce n’est pas si facile de devenir ce qu’on est, de retrouver sa mesure profonde.

Albert Camus

J’aimerais commencer le texte du jour par une métaphore (écrite avec cette référence [Shah, 1970, 1972]) :

« Nasrudin était assis sur le bord de la rivière. Quelqu’un lui cria du côté opposé : “Comment est-ce que je peux me rendre de l’autre côté de la rivière ? ‘Vous y êtes déjà !’ répondit Nasrudin » 

Je me rappelle mes premiers livres, mes premiers ateliers. Je me créais des projets, fixais des objectifs sur moi comme une perfection à atteindre, pour devenir une meilleure version de moi. Avec du recul, la vie, ma vie, était devenue une entreprise à fructifier, qui doit produire.

Mais quelles sont les raisons des objectifs sur soi ? Pour devenir une meilleure personne ? Être un ou une leader ? Devenir plus sage ? Des critères de qualités imposées ou exprimées par la société ?

Le seul critère, boussole de notre vie, qui me fait vibrer à présent est de laisser émerger, juste laisser naître ces multitudes de possibilités que nous véhiculons toutes et tous. J’ai envie de laisser éclore les possibilités que la vie nous permet.

Devenir ou faire émerger ce que nous avons en nous ; parce que chacune et chacun a autant de qualité que les personnes références : nous avons tous du Matthieu Ricard, du Gandhi, du Anthony Robbins en nous. Nous avons cela et bien d’autres choses qu’eux n’ont pas.

Nous sommes réels et pourtant si mystérieux. Nous sommes faits des millions d’étincelles qui ne demandent qu’à allumer le brasier de nos cœurs. La vie n’est pas de recherche ; nous avons déjà tout en nous. La vie est de permettre et de vivre les sens en action.

Le fait même de se montrer sans cesse aux autres avec le masque de celui que l’on voudrait être nous fait perdre l’envie d’être véritablement celui-là et de travailler à le devenir.

Georges Perros