Avec un peu d’amour dedans

Photo d'Abbie Bernet - Modifié en N&B

Avec un peu d’amour dedans – deux étapes pour enfin s’aimer sainement
Février 2007,ballade familliale sur le Mont-Royal,  – 15 degrés avec un beau soleil, c’est journée ou le froid glacial pique le visage, et ou le soleil remplie nos yeux. Quel plaisir de contempler un paysage blanc, calme,  dans la nature au milieu d’une ville trois fois plus grande que Paris. Idéal pour respirer.

Durant ce moment, je m’offre une petite collation une barre « Chakra »

Réconfortante, cette barre me rappelle les biscuits de mon enfance ! Quel plaisir. Par curiosité, je regarde la composition. Le premier ingrédient  : love. Oui, de l’amour en barre!

Combien de fois  dans votre vie ais-je entendu « je l’ai préparé avec amour! » :  Que de belles sensations gustatives et de joies partagées! Vivre avec coeur, ça fait de belles choses non? Un plat préparé avec Amour apporte tant de joie…  et dans notre vie, est-ce que l’on met autant d’amour que dans notre cuisine? Est-ce mon premier ingrédient?

La mélasse des idées du cerveau bloqué inconsciemment dans le tourbillons de nos mémoires du passé,Il se pourrait que notre premier ingrédient soit celui-ci ou bien la farine épaississante de nos idées noires, jugements et autres scénarios d’avenir. Une mixture malheureusement indigeste mais que nous acceptons inconsciemment.

Nous sommes tous de bon(ne)s cuisinièr(e)s, nous connaissons toutes les recettes, mais les ingrédients sont variables selon les réactions des autres. Et c’est parfait comme cela. Pas besoin de se juger, on apprend, on goûte, on teste. Dans une émission culinaire, j’avais appris que les bons chefs goûtent sans arrêt leur plat pour s’assurer de la saveur. Nous agissons de même dans notre vie: le bouquet est parfois succulent, parfois pas terrible. Par contre, lorsqu’on prend le temps de savourer, on a conscience du goût. Pour être moins imagé, avoir conscience de nos agissements, de nos émotions, de nos actions et de nos réactions, c’est déjà un très grand pas. Et quand cela fait mal , quand c’est difficile, agir avec amour pour soi est pour moi un des nombreux outils que nous possédons.

Il est sûr que l’amour est guérisseur mais souvent, on essaie d’aller chercher l’amour à l’extérieur de soi. La question que je me pose donc depuis cette promenade: comment se donne-t-on de l’amour à soi-même?

Voici donc deux étapes pour ce donner plus d’amour, amour sain j’entends.

1 – Prendre du temps avec soi

2 – changer le regard sur l’amour de soi

pour aller plus loin , se donner de l’amour, c’est être dans le moment présent : en éliminant les scénarios et les pensées inutiles, en observant ses pensées, puis en les laissant passer, le tout sans jugements.

“Il n’existe rien de constant si ce n’est le changement”

– Bouddha

Cette citation m’aide à me rappeler que tout est changement. Dans la douleur ou les difficultés, je sais que le bonheur reviendra et que l’impermanence et surtout des sentiments en fait partie ( les pensées qui viennent et repartent). Je vous proposerai très vite un article développant l’impermanence.

Après avoir réalisé que le bonheur revient toujours, prendre soin de soi est très important. Notre « Véhicule » est le reflet de notre âme, ne l’oublions pas . Une marche, du yoga, méditer, un film drôle, cuisiner, jardiner, etc ..  des tas d’exemples existent et sont là pour nous faire vivre des moments présents. Prendre soin de soi c’est avoir le choix de privilégier l’amour.

J’ai le choix d’être doux avec moi, j’ai a le choix de ne pas rester accrocher à mes émotions, j’ai le choix d’être le cuisiner de ma vie et d’ajouter des ingrédients succulents!

Alors pour vous, l’amour est-il le premier ingrédient de votre vie?

 

Article publié sur Moment présent en Novembre 2011